gallery

« Aujourd’hui, les artistes veulent raconter une histoire. Moi, ce qui m’intéresse, c’est plutôt la façon dont c’est fait.
En faisant l’éloge des matériaux, j’aimerais que mon tableau, ou ma sculpture, soit aussi beau que la nature. »

Né à Marseille en 1952, Gérard Traquandi vit et travaille entre Paris, Aix et Marseille.
Il nourrit une prédilection pour les lieux singuliers, de préférence chargés d’histoire.
Ces dernières années il a exposé seul ou en groupe, assumant fréquemment le rôle de commissaire d’exposition.
Citons, La règle et l’intuition, Abbaye de Montmajour en 2016 ; Dans le jardin des simples, Abbaye de Silvacane en 2017 ;
Anima Mundi, Abbaye Saint-Victor dans le cadre de Manifesta à Marseille en 2020 ; Contrepoint, Espace de l’Art Concret en 2020 ; Ici et là, au Musée Cantini en 2021.

 

Jarre blanche, 2013.
Hauteur 76 cm, largeur 71 cm.
Réalisée à la poterie Ravel.
Monogrammée. Émail blanc laiteux.

Grande jarre baroque, 2009.
Hauteur 102 cm, largeur 105 cm.
Sans signature, ni marque d’atelier.
Moulage « à la corde » réalisé à Biot par un artisan local et retravaillé à cru par l’artiste.
Engobe à l’oxyde de plomb. Pièce unique dans le corpus de l’oeuvre par sa taille, sa patine et sa technique de moulage.

Exposition : Abbaye de Montmajour, 2013, L’île mystérieuse présentée par Christian Lacroix. Exposition Anima Mundi, Abbaye Saint-Victor dans le cadre de Manifesta à Marseille en 2020.

Méduse noire, c. 2009.
Hauteur 50 cm, largeur 98 cm.
Réalisée à la poterie Ravel.
Monogrammée. Émail noir satiné.

Heaume brun I et II, c. 2010.
Terre fine émaillée brun mat légèrement craquelée.

Jarre noire, c. 2010.
Hauteur 82 cm, largeur 72 cm.
Cachet Ravel. Émail noir brillant.
Exposition : Galerie Catherine Issert.

Écume bleue, c. 2010.
Hauteur 35 cm, largeur 62 cm.
Réalisée à la poterie Ravel.
Monogrammée. Terre fine émaillée bleue brillant, teinte unique dans le corpus de l’oeuvre.

Grand pot baroque, c. 2010.
Hauteur 70 cm, largeur 75 cm.

Grande jarre baroque, 2009.
Hauteur 102 cm, largeur 105 cm.
Sans signature, ni marque d’atelier.
Moulage « à la corde » réalisé à Biot par un artisan local et retravaillé à cru par l’artiste.
Engobe à l’oxyde de plomb. Pièce unique dans le corpus de l’oeuvre par sa taille, sa patine et sa technique de moulage.

Exposition : Abbaye de Montmajour, 2013, L’île mystérieuse présentée par Christian Lacroix. Exposition Anima Mundi, Abbaye Saint-Victor dans le cadre de Manifesta à Marseille en 2020.

Conque, c. 2009.

Chandelier baroque et Bouquet baroque, c. 2010.
Terre cuite chamottée émaillée blanc laiteux.

Petite jarre baroque, c. 2013.
Hauteur 52 cm, largeur 43 cm.
Réalisée à la poterie Ravel.
Terre sombre à patine naturelle.

précédent
suivant
suivant